La malnutrition bat son plein dans la zone urbano-rurale de Bandundu

1 min read

Un bilan de 597 cas de malnutrition sévère a été révélé par André KAPAY, chargé des activités de malnutrition dans le chef lieu de Kwilu.

Faisant état de la situation au cours de l’an dernier ce bilan indique 123 cas de guérison et 52 décès

À en croire le chargé des activités, la mauvaise pratique alimentaire des enfants de moins de 6 mois et le manque d’entretien des aliments de base sont deux causes majeures de ce dit fléau.

Une vingtaine de cas a été découverte dans la prison centrale de Bandundu dont 12 ont atteint une phase critique de la maladie.

Cependant, les enfants de 5 à 6 sont les plus touchés et représentent 422 cas, a signalé André KAPAY.

Naomie Agba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *